Remèdes et recettes

En ce temps de pandémie, la course au remède est lancée… Retour dans le passé avec un élixir un peu oublié, le Vinaigre des quatre voleurs : « Le vinaigre des 4 voleurs a été signalé pour la première fois à Toulouse au cours d’une épidémie de Peste de 1628 à 1631. « Quatre Voleurs » furent pris sur le fait alors qu’ils dévalisaient des pestiférés. Ils révélèrent leur secret contre la promesse d’avoir la vie sauve. Après quoi, ils furent pendus haut et court !

En 1720, la Grande Peste frappait Marseille et des fripons utilisèrent le même procédé que leurs prédécesseurs toulousains pour piller en toute impunité. Ces voleurs se frottaient les parties du corps exposées (mains, visage) avec cette préparation avant de dépouiller les pestiférés.

Preuve de son efficacité, le vinaigre des quatre voleurs fut reconnu en pharmacologie et inscrit au codex en 1748. »

La recette :

  • 3L de vinaigre de cidre
  • Extrait aqueux d’Ortie
  • 80g d’absinthe
  • 40g de romarin
  • 40g de sauge
  • 40g de menthe
  • 40g de fleurs de lavande
  • 40g de rue des jardins
  • 40g de thym
  • 5g de cannelle
  • 5g de clous de girofle
  • 5g de muscade
  • 5g d’ail
  • 10g Camphre naturel
  • Mettre le tout dans un récipient durant 10 jours.
  • Le 11ème jour, filtrer et ajouter 10 g de camphre.
  • Bien mélanger.
  • Embouteiller et conserver au frais, à l’abri de la lumière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :