Les Vaudois

La fuite des Vaudois pendant les massacres de Mérindol et Cabrières

Timoléon Marie Lobrichon 1863

Nous nous étions quittés le 15 février 2020, après une excellente soirée où vous étiez venus nombreux, vous promener en compagnie de David ROUX dans le monde merveilleux des plantes et, avant de nous souhaiter le bonsoir, nous n’avions pas manqué de vous rappeler le calendrier prévu des soirées qui nous réuniraient trimestriellement tout au long de cette nouvelle année que nous vous avions souhaitée bonne et heureuse pour tous…

Mais malheureusement les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Alors, après un si long sommeil imposé par la pandémie, chacun semblait soulagé et heureux de voir la reprise des activités.

L’allégresse des retrouvailles laissa vite place à une écoute très attentive du conférencier. Alain CAULET est un spécialiste de l’histoire des dissidences religieuses au sein de l’Église romaine.

Ce soir, soutenu par un diaporama savamment préparé, il nous parla de l’hérésie vaudoise, qui naquit à Lyon au XIIème siècle, se répandit dans une partie de l’Europe, et qui fut victime d’une terrible répression. Le Luberon, où de nombreux adeptes s’étaient installés, garde dans la mémoire de ses villages, l’empreinte douloureuse de terribles massacreslire la suite de l’article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :